Groupes de travail

Concertation sociale relative à la réforme du premier cycle

11 GT

représentants COURROIE
Groupe 1 Information et orientation au lycée cecile   Lecomte, cecile.lecomte@univ-rennes1.fr
Groupe 2 Accès au premier cycle de l’enseignement supérieur carole Vouille, carole.vouille@u-psud.fr
Groupe 3 Rythmes de formation en Licence isabelle Rondot, isabelle.rondot@u-bordeaux.fr
Groupe 4 Des formations pour tous les publics sabine Lepez, sabine.lepez@u-cergy.fr
Groupe 5 Diversification et renforcement de la professionnalisation en Licence samuel Branchu ,samuel.branchu@univ-nantes.fr
Groupe 6 La formation tout au long de la vie isabelle Llantia-suhard ,Isabelle.Llantia-Suhard@ut-capitole.fr
Groupe 7 La pédagogie au service de la réussite de l’étudiant Eve Péré, eve.pere@univ-pau.fr
Groupe 8 La vie étudiante au service de la réussite de l’étudiant joelle Faure, faure@u-pec.fr
Groupe 9 L’accès aux études de santé Véronique Chloup, veronique.chloup@univ-lorraine.fr
Groupe 10 Les STAPS Claire Boursier cboursier@paris.nanterre.fr(à partir de la séance 2)
Groupe 11 La psycho Youssef Ettai,yettai@u-paris10.fr

 

Autres groupes de travail en relation avec la DGESIP

Thèmes et objectifs retenus
Groupes de Travail (GT) 1er semestre 2017
  •   Communication :

Définir les modalités de communication entre la DGESIP et les acteurs de l’O&IP (La Courroie, Onisep, CPU, CGE, CDEFI…) sur les engagements pris au niveau national et sur les événements et travaux de chacun des partenaires, favoriser les rapprochements entre réseaux et acteurs…

  •  Actualisation de l’enquête O&IP :

Faire des focus au regard des enjeux actuels => 1er focus sur les « Restructurations des services O&IP et le portage politique de cette mission O&IP » dans les établissements, notamment dans le cadre de la politique de site, afin de disposer d’une cartographie qui prenne en compte les évolutions intervenues depuis la précédente enquête.

  •   Sélection en master :

Réfléchir à l’accompagnement à mettre en œuvre au sein des établissements dans la construction du projet de l’étudiant dès l’entrée en 1er cycle et tout au long de la licence par le biais de la spécialisation progressive notamment.

  •   Identification des métiers de l’O&IP dans l’enseignement supérieur et la question de la professionnalisation des acteurs

Identification des métiers existants, des nouvelles missions et des nouveaux métiers liés à l’évolution du paysage de l’enseignement supérieur et des nouveaux profils de candidats. Réfléchir à la manière d’accompagner les services dans ces nouvelles missions, ces nouveaux enjeux et à valoriser leur travail.

  •   Orientation et sécurisation des parcours (orientation active, réorientation…)

Repenser l’orientation dès le lycée pour permettre un choix réellement éclairé des candidats et diminuer les choix par défaut et les réorientations. Comment proposer un traitement équitable à tous les candidats réorientés ? Quelles pratiques des stages pour les réorientés qui n’en bénéficient plus réglementairement ?

Groupes de Travail (GT) 2nd semestre 2017
  •   Positionnement des établissements et des services O&IP dans les politiques de site et dans le cadre du SPRO

Quelle prise en compte de l’offre de formation du territoire dans la construction de l’offre de l’établissement et du site ? Comment sont associés les SCUIO-IP dans cette construction à l’échelle de l’établissement et à l’échelle du site ? Quelle traduction dans les contrats de site ? Quelle réorganisation éventuelle de l’offre de services des SCUIO-IP en découle ?

Quelle articulation entre les SCUIO-IP et le SPRO ?

  •   Protocole O&IP signé en février 2014 entre le MENESR, Pôle Emploi, l’APEC, les Missions locales et la CPU

Faire un diagnostic pour évaluer sa mise en œuvre au niveau local depuis la signature

  •   Accompagnement à l’O&IP des étudiants en situation de handicap

Le MENESR porte des mesures dans le cadre du comité interministériel au handicap et souhaite associer La Courroie ainsi que les autres conférences de la CGE et CDEFI aux travaux suivants :

o   Faire un état des lieux des choix d’orientation des jeunes

o   Mieux informer les acteurs du système public et les élèves sur les dispositifs d’accompagnement mis à disposition des étudiants handicapés

o   Développer une meilleure information auprès des élèves pour la préparation de leur projet d’études supérieures